Activiste de l’underground noise parisien, Charlotte K, rebaptisée Charlène Darling, a récemment sorti le très pop Saint-Guidon, un album en partie à la gloire d’Anderlecht (la commune, pas le club de foot). Une petit miracle en soi, très travaillé, sans doute béni par les cieux au-dessus du 1070.

 

FACEBOOKINSTAGRAM