FRANCOFAUNE PARTAGERA OCTOBRE AVEC LES NUITS BOTANIQUE, LES DEUX FESTIVALS PRESENTERONT TROIS SOIREES EN COMMUN DONT CELLE-CI. SO-SO-SOLIDARITE!

 

Ce qui intrigue en premier chez Mathieu Kùzylarsen, c’est qu’en chantant en français, il s’accompagne d’un oud, instrument à corde des pays du sud et de l’est. L’artiste aime voyager, découvrir et rencontrer, il aime aussi surprendre et transformer. Après être passé par des orages et de la fureur, il offre désormais une part belle à la délicatesse. Oud, basse électrique, petites percussions électro-acoustiques, arrangements épurés et voix calme, Kùzylarsen et sa complice Alice Vande Voorde ancrent les spectateurs dans un contexte imaginaire, un jardin babylonien paisible alors que le tonnerre gronde, au loin. Ses chansons nous parlent de ces conditions humaines qui résonnent comme insupportables, mais aussi d’amour et de sensualité.