Il y a un peu de Jeff Buckley chez Palatine, ces parisiens aussi parfaitement bilingues qu’Emmanuel Macron.  Ainsi qu’une reprise de Eels. Et un amour inconditionnel pour l’indie rock anglo-saxon à la fois sombre, vénéneux et lunaire, genre Timber Timbre et Jason Molina. Bref, du pedigree.

#EspoirDuRockFrançais #JeunesGensAmbitieux #FrenchRock

Site | Facebook | Instagram

En partenariat avec l’Atelier 210